Article l’Indépendant Narbonne

Les fautes d’orthographe ne sont pas le seul fléau de l’écrit. Parce que la bonne vieille feuille de papier et le stylo-bille n’ont pas encore perdu la face devant les écrans et les claviers, proposer une écriture agréable et lisible demeure primordial dans nombre de situations… de la copie d’examen à la lettre de motivation. Mais que faire quand sa graphie s’apparente de toute éternité à une bouillie de pattes de mouche, ou lorsqu’un enfant présente des problèmes de tenue de ligne ?

Voir l’article

 

1 commentaire sur « Article l’Indépendant Narbonne »

  • Une erreur s’est glissée dans le titre de cet article. Mon propos n’était pas de parler de « belle écriture ». Le mot « belle » renvoie à une notion abstraite et à un jugement subjectif, il s’agissait d’écriture « lisible ». La lisibilité, contrainte liée à l’écriture, est une des finalités de l’ensemble des processus moteurs qui président à l’acte d’écrire.
    Nathalie ANDRIEU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *